Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 16:44

Churchill l'aurait un jour expliqué : « Je vais faire un long discours aujourd'hui ; je n'ai pas eu le temps d'en préparer un court. »

Mais Pascal l'avait précédé : « Je n'ai fait [cette lettre] plus longue que parce que je n'ai pas eu le loisir de la faire plus courte » (Les Provinciales, 16e lettre).

 

De fait, la concision retarde le moment de conclure : « Qui veut prendre soin de son lecteur se doit d'écrire avec lenteur. »

En effet, nous sommes dans un siècle de gens pressés ; aussi, pour eux, prenons notre temps. Mâchons-leur les phrases pour qu'elles soient plus tendres. 

***

— Mais alors, justifiez le titre de votre livre, « Écrire vite, écrire court, écrire bien*. »

— Certes, c'est simple. Le gain de vitesse se situe entre le temps nécessaire et le temps gaspillé. On gagne en vitesse quand : on passe par le vrac et le brouillon ; quand on fait un plan ou un schéma organisateur ; quand on se fixe un temps.

Gv = (Tg - Tn)/Tn

C.Q.F.D.

***

* Visible chez l'éditeur : http://www.la-librairie-rh.com/efficacite-professionnelle_18_ecrire-vite-ecrire-court-ecrire-bien__eveb.html#extrait

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Écrire, penser, être.
  • : Un blog voué à l'écrit, à l'orthographe ; à la formation ; au souffle, à la simplicité.
  • Contact

Profil

  • Étienne Magnin
  • SupAgro Montpellier, Iface. 63 ans. 
Formateur-consultant depuis 1989. Une thématique : les mots, le sens, la transmission.
Deux livres publiés chez Gereso.
  • SupAgro Montpellier, Iface. 63 ans. Formateur-consultant depuis 1989. Une thématique : les mots, le sens, la transmission. Deux livres publiés chez Gereso.

Recherche