Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 20:40

Les propositions de formation à l'expression écrite se ressemblent assez. Se démarquer, l'affaire est difficile. On tentera de jouer de la variation sur Rédiger, S'exprimer, Communiquer par écrit, agrémentés de quelques "avec efficacité", "avec aisance", "vite et bien".

 

On jouera. Mais pas très longtemps, hélas ! car la cruauté des logiques commerciales vous empêchera d'afficher un modeste "Apprendre à mieux écrire", un courageux "Donner de la vigueur à vos textes", ou encore un poétique (ou politique ?) "Pour la clarté". 

 

Justement, regardant ce que propose la concurrence, je tombe sur "Rédiger avec plus d'aisance". Au moins, c'est honnête. On ne vous met pas l'absolu d'un "Rédiger avec aisance". Le plus ici dit le moins, ou à tout le moins, n'en promet pas autant.

 

Il est ainsi de tout petits mots extraordinaires, de cinq lettres au maximum, dont la présence vous bascule une phrase. Après "pa peu pi po pu", je vous propose "pas, peu, un peu" : Il n'a pas de chance ; il a peu de chances ; il a un peu de chance. Variante : Il n'a pas d'argent ; il a peu de revenus ; il a un peu de blé derrière lui. Vous ferez de votre côté des variations sur Très/Trop et vous constaterez que "riche" et con" ne sont pas forcément substitutiables dans une phrase négative : on peut dire "Il n'est pas trop riche" et "Il n'est pas trop con". Mais que signifierait : "Il n'est pas très con" ?

 

Cela étant, "Rédiger avec plus d'aisance" est un objectif laborieux, et triste. Il signale comme symptôme la sueur et les affres de la page écrite, déchirée, refaite et qui vous prend la journée. « Ah oui, j'aimerais rédiger avec plus d'aisance. » A l'arrivée, on est encore malheureux, car rédiger rappelle l'école et le cahier de rédaction. Mais qu'y faire ? Se résigner? Digérer la chose ? Se diriger ailleurs ?

 

Bref, rédiger nous emm... et le Dictionnaire historique de la langue française (Le Robert) nous confirme la face dépressogène de ce verbe. Je résume son histoire : dans le latin médiéval, redigere c'est d'abord ramener à un état inférieur, puis "minuter un acte, un écrit" ;  dès les premiers textes en français, il signifie "mettre par écrit avec ordre et suite" (bonjour la gaité), toujours avec le sens de réduire ; on passe au XVIe siècle à "Résumer par écrit", puis à "écrire, mettre en forme". Enfin, au XVIIIe, on pourra  « rédiger longuement ». Comme on sait, le XVIIIe fut le siècle du progrès.

 

Ainsi, rédiger relève du travail (vous savez : Travailler, du latin tripaliare, torturer). Alors, "Rédiger avec plus d'aisance" nous approche quasiment de l'oxymore, ou sous-entend quelques appétences sado-maso... Mais soyons justes. Il y a simplement ambigüité sur "aisance". En effet, l'aisance est-elle à chercher du côté de la rapidité d'exécution – son stylo glisse avec aisance sur le papier à lettres – ou de l'habileté à jouer de la syntaxe et du lexique, qui demande au contraire du temps ? La rapidité s'obtient en deux jours de formation, l'habileté au fil des exercices de style, de l'amour des mots et d'une certaine jouissance du temps qui passe.

 

Aussi en est-il des formations comme de la vie. Ou bien l'on veut à la fois le beurre et la dot de la crémière, ou bien l'on se suffit du plaisir de voir (contempler ? admirer ? savourer ?) la belle laitière.

 

Le bonheur, parfois, c'est juste de faire les courses. 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by 5-items - dans Style
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de 5-items
  • Le blog de 5-items
  • : Un blog voué à l'écrit, à l'orthographe ; à la formation ; au souffle, à la simplicité.
  • Contact

Profil

  • Étienne Magnin
  • Agro Montpellier, Iface. 61 ans. Formateur-consultant. Les mots, le sens, la transmission. Lyon. Expression écrite et formation.
  • Agro Montpellier, Iface. 61 ans. Formateur-consultant. Les mots, le sens, la transmission. Lyon. Expression écrite et formation.

Recherche